« Douze écrivains libanais », Les Belles Etrangères 2007

Les Belles Étrangères favorisent la découverte des littératures étrangères contemporaines. Le principe de la manifestation repose sur l’invitation d’un groupe d’écrivains d’un même pays ou d’une même aire linguistique et l’organisation d’une série de rencontres dans toute la France, dans des librairies, des bibliothèques, des universités et des associations culturelles. Un livre et un film accompagnent  chaque événement.
En 2007, le Centre National du Livre a ainsi invité douze auteurs du Liban : Elias Khoury, Alawiya Sobh, Imane Humaydane-Younes, Hassan Daoud, Mohamed Abi Samra, Charif Majdalani, Yasmina Traboulsi, Abbas Beydoun, Tamirace Fakhoury, Joumana Haddad, Zeina Abirached.
Le site Les Belles Etrangères – Liban
L’anthologie
« Les Belles Étrangères. Douze écrivains libanais » aux Editions Verticales

Cette anthologie réunit des textes inédits de douze écrivains libanais de langue arabe et française invités par le Centre national du livre à sillonner la France pendant l’automne 2007. Nouvelles, extraits de romans, poèmes, bande dessinée, autant d’invitations à nous faire découvrir les mille et une facettes de la littérature libanaise contemporaine. Les douze auteurs du présent recueil ont en commun d’avoir vécu de près ou de loin la guerre civile qui a endeuillé le Liban entre 1975 et 1990. Chacun de leur texte porte donc la trace, même décalée ou en filigrane, de cette récente tragédie. Selon les multiples sensibilités de ce berceau de la culture moyen-orientale, nourrie de communautés confessionnelles si diverses, la littérature libanaise d’aujourd’hui offre un lieu de mémoire à un pays parfois tenté par l’oubli de lui-même.
Comme le souligne Mohamed Kacimi dans son avant-propos, cette anthologie annonce l’émergence d’une narration plus intimiste, d’un style qui sans renier ses traditions poétiques semble moins porté au lyrisme et d’une génération d’auteurs femmes « qui bousculent la langue, les représentations et les tabous ».
Le film
« Écrire le Liban à jamais »
Ce film documentaire, tourné principalement au Liban, comprend une série d’entretiens avec Zeina Abirached, Mohamed Abi Samra, Abbas Beydoun, Rachid El-Daïf, Hassan Daoud, Tamirace Fakhoury, Joumana Haddad, Imane Humaydane-Younes, Elias Khoury, Charif Majdalani, Alawiya Sobh, Yasmina Trabouls…
Voir le film « Ecrire le Liban à jamais », produit par Online Production et le Centre National du Livre
Publicités
Cet article, publié dans LECTURES, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s