Beyrouth, la brûlure des rêves – dirigé par Jade TABET

« Sept fois détruite et sept fois reconstruite, Beyrouth se réveille chaque matin comme si elle venait de naître. Une résistance sourde, organique, semble s’opposer à toute tentative d’ordonnancement. Ville insouciante, échevelée, avec ses nuits blanches, ses couleurs criardes, sa boulimie. Ville irresponsable, où se croisent sans se voir les rescapés des utopies d’hier, les nostalgiques de l’islam, les nouveaux riches et les miliciens devenus hommes d’affaires. Au milieu d’un décor délavé, on s’y égare à la recherche de mythes dont on ne retrouve plus les signes : représentations lyriques d’un éden d’avant-guerre ou images macabres de la violence déchaînée.
Tout semble avoir été dit sur Beyrouth. Alors, c’est la tête vide et le cœur grand ouvert qu’il faut aller à sa rencontre. Et soudain, dans cette ville qui ne ressemble plus à rien à force de s’être brûlée à l’imaginaire des autres, se révèle un des défis de cette fin de siècle : inventer, avant qu’il ne soit trop tard, des espaces ouverts à la pluralité des appartenances, où l’expression des différences ne remette pas, à chaque fois par terre, les bases de la convivialité. »
Jade Tabet
« Beyrouth, la brûlure des rêves », Edition Autrement, 2001
Dirigé par Jade Tabet. Contributions de Adonis, Omar Boustani, Jacques Liger-Belair, Amin Maalouf, Samir Kassir, Elias Khoury…
A lire « A propos de Beyrouth, la brûlure des rêves » par Éric Verdeil (paru dans la lettre d’information de l’Observatoire des recherches sur Beyrouth et la reconstruction n°14, 2001)
Publicités
Cet article, publié dans LECTURES, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Beyrouth, la brûlure des rêves – dirigé par Jade TABET

  1. Simon dit :

    Un ouvrage collectif vraiment intéressant ! des petits instants et des anecdotes de la vie beyrouthine, la poésie et l’imaginaire déstructuré de ces lieux, des petits détails de clairvoyance et d’analyse sociologique.. Un régal pour qui veut se faire une idée de ce que peut être Beyrouth (un avant-gout de voyage) ou pour qui veut retrouver la sensation d’y être. Un certain regard… une lucidité chargée d’émotions et de souvenirs.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s